Ride Bike Cathare Challenge (RBCC)

Classé dans : Non classé | 0

L’Aude et les Corbières, j’aurais beaucoup à dire sur cette terre chargée d’histoire et de croyance. L’Aude, c’est pour beaucoup le vin, la mer et les châteaux Cathares. Mais l’Aude, c’est mon département d’adoption, celui où je viens me ressourcer dès que j’en ai l’occasion. Les Corbières sont mon sublime et parfois difficile terrain de jeu fait de paysages exceptionnels, de coins reculés et déserts et de jolis petits cols exigeants. Je ne rechigne jamais à me perdre volontairement sur ses petites routes, à traverser ses villages blottis au fond des vallons et qui semblent si souvent déserts. À parcourir ses gorges merveilleuses.

Si ses sommets restent à l’ombre des Pyrénées voisines, ses pentes peuvent être rudes et parfois même très rudes. Certaines montées peuvent même devenir un « enfer » mais j’y reviendrais plus tard. Ainsi, si les Corbières sont une terre d’histoire et de légende, elles sont aussi une terre de cyclisme. Y rouler peut s’avérer souvent exigeant. Il faut régulièrement lutter contre les vents violents qui les balayent. La tempétueuse Tramontane est attachée à cette terre aride. Elle la façonne. Elle érode ses sommets, donne une forme penchée aux quelques arbres qui arrivent à s’y faire une place en s’enracinant profondément dans cette terre schisteuse et calcaire. Seule la garrigue lui résiste depuis des siècles. La Tramontane chasse les nuages et peut balayer les cyclistes imprudents qui se laissent prendre au détour d’un virage. Elle épuise ceux qui décident de l’affronter dans un combat inégal mais grandiose. Il y a aussi le vent d’Autan « vent de la haute mer » ou « vent du large » qui souffle dans le sens opposé à la majestueuse Tramontane en ramenant une espèce de moiteur. Certains disent qu’il rend fou.

L’âpreté des Corbières n’est pas un mythe, mais bien une réalité. C’est ce qui en fait un lieu d’aventure et de défi. Ride bike 11 est de ces organisations qui misent sur le caractère envoûtant, chevaleresque et de légende des Corbières pour inciter au dépassement de soi. Cycliste passionné de montagne et de défi, je ne pouvais qu’être attiré pas la Ride Bike Cathare Challenge (RBCC), il faut admettre qu’ils ont bien fait les choses et que leur vidéo est alléchante ().

Ride Bike Cathare Challenge est une randonnée permanente de trois-cents cinquante-neuf kilomètres et de prés de six-mille trois-cents mètres de dénivelée positive. Franchir vingt-deux cols fait déjà en soit un beau défi sur une telle distance. Mais lorsque l’organisation intègre également l’ascension du Mont Tauch dans les difficultés, l’aventure devient alors physique et mentale ! Le Mont Tauch connu aussi sous l’appellation « L’enfer du Mon Tauch« , je l’ai déjà gravi en avril 2016. Sa pente est rude, très rude : 8 km et une pente moyenne de 8,97 % et des passages à plus de 18 %.

Pour rendre ce parcours magnifique, Ride Bike 11 a eu l’ingénieuse idée de l’associer aux Châteaux Cathares : MiramontDufort, Termes, AguilarQuéribusPeyrpertusePuillaurens, Rennes le Château, Arques et enfin Belcastel seront les passages obligés. Et pour corser l’effort, je ne devrais pas seulement me contenter de passer en contrebat de ces places-fortes, mais bien de me hisser sur leur route d’accès et certaines sont véritablement pentues. Le départ et l’arrivée se devaient d’être à la hauteur d’un tel parcours. Quoi de mieux que la Citée de Carcassonne ? La boucle s’ouvrira et se fermera sportivement et historiquement devant la demeure du Vicomte de Trencavel.

Inscrit sur cette belle épreuve depuis quelques jours, j’ai vraiment hâte de m’élancer sur ce beau parcours. Il me faudra cependant m’assurer de la bonne fenêtre météo. Trois périodes sont d’ores et déjà prévisibles : début avril juste avant la dernière session de la Convention Citoyenne pour le Climat, juin après ma participation aux « 3 Ballons » ou septembre. Avec une préférence pour avril ou juin, car j’escompte bien revenir aussi sur les 7 majeurs en septembre. Je serais donc vigilant pour ne pas laisser passer la moindre fenêtre météo sans Tramontane ni vent d’Autan. Et maintenant place à la préparation.