Et maintenant quelle suite pour 2020…

Classé dans : Non classé | 0

Le tableau ci-dessous dresse la liste des épreuves cyclosportives « Cycling Classics » annulées ou reportées. Bon nombre de mes objectifs de 2020 se sont évaporés sous l’effet de la crise sanitaire et la saison 2021 est encore trop lointaine pour faire reposer ma motivation sur la saison suivante. La reprise est essentielle ! Mentalement, cela permet d’être plus résilient. Physiologiquement, le sport stimule les défenses immunitaires et donc nos défenses face au coronavirus. Et l’arrêt prolongé du sport conduit à une atrophie musculaire et un état de diminution des qualités physiologiques intrinsèques (endurance, cardio, puissance maximale aérobie, VO2max…). D’autant que passer la trentaine, ces qualités se réduisent progressivement. Continuer à m’entraîner est donc tout autant une nécessité qu’un besoin physique et mental. Je dois donc élaborer un plan B. 

Ma nouvelle saison 2020 : le plan B

Dans la mesure où une grande partie des cyclosportives sont annulées ou reportées, j’envisage de transformer ma saison 2020 en saison ultra distance. Avec une montée progressive en gamme pour arriver à réaliser mon projet de tour de la Seine-et-Marne puis de m’aligner sur la ride bike Cathare Challenge sur laquelle je suis déjà inscrit. J’aurais aimer y intégrer les 7 majeurs mais le temps va me manquer pour escompter pouvoir m’élancer avant les premières neiges. Elle pourrait donc s’articuler ainsi :

  • Mai : bilan physiologique et test endurance sur un parcours valloné de plus de 200 km;
  • Mai, juin et peut-être juillet  : préparation du Tour de Seine-et-Marne sur des 200 et 300 kilomètres en endurance de base et reconstruction des capacités spécifiques (PMA, VO2max…);
  • Juillet ou août Tour de Seine-et-Marne en mode ultra solo en autonomie (461 km);
  • Septembre : Ride Bike Cathare Challenge et Granfondo Vosges.