Préparer une première épreuve d’ultra distance de plus mille kilomètres est un exercice un peu particulier. C’est un peu se préparer à un saut dans l’inconnu ! C’est à coup sûr sortir de sa zone de confort pour s’engager dans une belle aventure humaine et sportive. Mais c’est aussi explorer les coulisses de la préparation physique, mentale, diététique, logistique et stratégique.

Je vais certainement commettre des erreurs ! Je vais immanquablement douter ! Mais je vais aussi rêver, prendre plaisir à me préparer, à explorer des domaines encore méconnus.  Cette page est le carnet de bord de ma progression personnelle vers mon premier « mille kilomètres ». 

Données initiales :
PMA : 245 W - CP 20 218 W - Rapport poids puissance 2,73 W/kg - IPP : 10,80
Statistiques d'entrainement : Lancement du plan d'entrainement.

Mon carnet de bord

14 août 2020

 J’ai pris ma décision, je serai sur l’édition 2021 de la Race Across 1100.

26 septembre 2020

Je profite d’une publication de « Race Across France » sur facebook pour annoncer officiellement mon intention de participer à l’épreuve en 2021. 

28 septembre 2020

Lancement de ma saison 2021. Mon plan d’entraînement est finalisé jusqu’à fin juillet 2021. Les objectifs des trois premiers mois consistent à développer ma force au moyen de séances de PPG et d’exercice sur le home-trainer et mon endurance en augmentant progressivement les durées de selle, la distance, mais aussi les durées d’efforts soutenus. Des tests tous les quatre à six semaines viendront valider les choix ou amender le plan d’entrainement initial. Il s’agit bien pour moi de gagner en force et d’élever par conséquence ma PMA, mes CP 20 et 60.

29 septembre 2020

 Je réalise mon premier test de Coggan de la saison. Ce premier test avait pour but de me permettre de fixer en ce début de saison mes CP5CP20 et CP60 (FTP) afin ensuite de réajuster les seuils de mes différentes zones de puissance pour de travailler efficacement lors de mes séances d’EPI, d’EPIC et EPIC ultime. Malheureusement, ayant fait l’acquisition récente d’un HT Wahoo connecté, je découvre l’appareil et les applications qui vont avec. Pour ce premier test, j’avais réglé les seuils de puissance au-dessus des dernières valeurs connues. Le test de PMA c’est bien passé avec une hausse de ma PMA de 15 W. Elle passe ainsi de 245 W à 260 W. Pour le test CP20, au bout de dix minutes avec la fatigue j’ai souhaité montée d’une ou deux dents à l’arrière pour finir avec un peu plus de vélocité, mais à chaque changement de braquet, le HT s’est mis à freiner, assez fort pour me ramener dans la valeur intégrée. Plus il freinait, plus j’étais contraint de remonter encore des dents. Pour finir il s’est totalement bloqué et a désactivé la connexion Bluetooth avec l’application ce qui a libéré le frein . Je vais donc devoir refaire ce test après une petite récupération.

3 octobre 2020

Participer à l’épreuve, c’est aussi rejoindre la ligne de départ et ensuite rentrer une fois la ligne d’arrivée franchie. En toute logique, je me suis donc interrogé sur les moyens d’être autonome dans mes voyages aller et retour.

Pour l’aller, je pourrais emprunter un TGV de Paris Gare de Lyon à la gare de Cannes, puis ensuite un TER de Cannes à Mandelieu-la-Napoule. Il me restera à trouver un hôtel si possible à proximité de la ligne de départ.

Pour le retour, j’ai deux options au départ de Doussard pour rejoindre la Gare d’Annecy, soit le bateau de la Compagnie des bateaux d’Annecy, soit la ligne de bus 51 Doussard Annecy. De primes abords, la ligne de bateau me tenterait bien pour profiter de la quiétude du lac d’Annecy en quittant plus doucement le cocon de la course avant de plonger dans le tumulte des transports. Depuis la Gare d’Annecy, je devrais prendre un TER pour rejoindre la Gare Aix-les-BainsLe Revard, puis un second TER pour relier les Gares d’Aix-les-Bains—Le Revard et Lyon Part-Dieu. De Lyon Part-Dieu, je prendrais un TGV pour Paris Gare de Lyon.

Une seule inquiétude concerne mon accueil dans chacun de TGV avec mon vélo démonté et emballé, car avec la SNCF rien n’est sûr, et beaucoup se sont vu refoulés !

09 octobre 2020 

Arnaud vient de publier sur Facebook les dates de la prochaine Race Across France quatrième édition du nom. Elle s’élancera de Mandelieu La Napoule les 23 et 24 juillet 2021. Ces dates bouleversent quelque peu mon calendrier. D’une part, mon plan d’entraînement se voit comme pour les autres concurrents réduit d’un mois. Le Tour du Mont-Blanc, qui devait me servir de test d’entraînement à la mi-juillet, ne peut plus figurer dans mon programme d’entraînement sauf à vouloir m’épuiser à quelques jours du départ. Je vais donc devoir trouver une challenge montagnard à la hauteur du défi pour le mois de juin 2021.

A contrario, les nuits seront plus courtes et nous bénéficieront de la pleine lune, ce qui devrait rendre le roulage de nuit plus agréable et plus facile si le ciel est dégagé. Nous éviterons peut-être les risques de canicule qui ont court plutôt en août même si en la matière rien n’est garantie ayant déjà couru une Marmotte des Alpes avec une canicule à 42 °C. 

Prochaine étape ouverture des inscriptions le 1er novembre 2021 20h.