Thonon-Trieste J-6…

Classé dans : Non classé | 0

Ma chute sur la Vaujany n’est plus qu’un mauvais souvenir. Début août, j’ai obtenu le feu vert du médecin pour reprendre progressivement mes activités y compris sportives. La douleur à elle seule devait suffire à ralentir mes ardeurs. Ce quitus médical rassura ma coach préférée. Mes premières heures de selle furent effectivement inconfortables. Aussi je les ai dédiées à un petit rodage, le temps que mon bassin se refasse une santé et que toutes mes articulations se remettent en place.

Un rapide retour à mon meilleur niveau :

Il ne m’aura fallu trois à quatre sorties pour retrouver mes sensations et un peu plus pour récupérer les quelques Watts perdus après plus d’un mois d’arrêt total. Je suis encore surpris de cette récupération express. Et pour tout dire, cela m’a rassuré car mon périple Thonon-Trieste arrivait à grand pas. En fait, je pense que mon corps a profité de cette pause obligatoire pour compenser et récupérer de toutes les dures séances d’entraînement que je me suis imposé pour atteindre mon pic de forme pour la Marmotte.

Finalement, le mois d’août risque d’être un de mes meilleurs mois de l’année en termes de kilométrage. Et surtout, j’ai retrouvé toutes mes capacités physiques à tel point que j’ai battu, il y a quelques jours, le record du tour de Massoury. Massoury est un hameau situé entre les communes de Chartrettes et de Fontaine-le-Port. Ce que les cyclistes locaux appellent le « tour de Massoury » est un triangle qui part de Chartrettes, qui monte en direction de Sivry-Courtry, pour redescendre vers Fontaine-le-Port et revenir sur Chartrettes. Ce parcours de douze kilomètres et demi est un excellent parcours de contre la montre. Il comprend trois beaux faux plats montants qui cassent les jambes et l’allure. Le vent est facteur important, il peut y être particulièrement défavorable dans les parties de plaine.

Tour de Massoury

Ce parcours est mon terrain de jeu régulier pour mes séances de fractionné (PMA, vélocité/force…). Accessoirement, je l’utilise régulièrement pour tester ma condition physique en mode contre la montre. Il est assez bien connu des cyclistes locaux et fait l’objet de segments dans les applications STRAVA et Garmin Connect. Si les passionnés et utilisateurs de ces applications me comprennent, je pense que quelques explications s’imposent. STRAVA est une application qui permet de suivre ses entraînements. C’est également un réseau social pour cyclistes, coureurs à pied et nageurs. Il permet notamment de sélectionner une partie de parcours et de l’enregistrer comme un segment. Et chaque cycliste qui passera sur ce segment sera automatiquement chronométré et classé. C’est alors un bon moyen de pouvoir jaugé de sa forme et parfois d’essayer de remonter dans le classement. Le premier en temps de chaque segment prend provisoirement le nom de KOM pour King of the Mountain. Je dis bien provisoirement, car l’objectif de cet outil est de pimenter nos entraînements et de nous inciter parfois à prendre la place du premier ou tout au moins de battre notre propre record personnel et à remonter dans le classement. Et il y a beaucoup de chasseurs de segments et de KOM ! Sur la dernière quinzaine, j’ai réalisé deux tests sur ce parcours. Sur le premier j’étais à dix secondes de mon meilleur temps sur le tour qui était de 22’07’. Sur le second réalisé mardi 16 août, j’ai explosé mon record et ai pris la première place au classement général avec un chrono de 21’33 » soit une moyenne de 34,9 km/h.  Je suis donc devenu pour quelque temps le « King of the Moutain » du tour de Massoury. Je dis bien pour quelque temps car je sais qu’actuellement Thierry convoite ma place. Encore vingt-cinquième il y a quelques jours il est rentré dans le top 10 avant-hier. Le tout jeune retraité ne manquera pas de s’entraîner durement pour m’éjecter de mon trône, C’est le jeu !

IMG_4639
Une belle forme physique après un bon chrono !

 

En conclusion, ma forme est revenue. Après un dernier entraînement hier de cent trente kilomètres pour près de mille trois-cents mètres de dénivelée positive, la semaine qui vient va être employée aux dernières préparations de mon périple Thonon-Trieste. Pour vous allécher un peu voici le parcours :

Thonon-trieste

Je vous donne rendez-vous pour le premier compte-rendu de veille de départ.